News

Wooclap, start-up de l'edtech et membre du cluster, lève 350.000€.

La jeune pousse Wooclap, deux ans d'existence mais déjà présente dans 100 pays et déclinée en 5 langues différentes,  a levé 350.000€ auprès de business angels pour financer sa stratégie marketing et l'accélération de sa croissance à l'international.


En 2014, Sébastien Lebbe (CEO) constate le manque d'interactivité des cours à l’université. Dès lors naît l’idée d'une plateforme qui récolte les réponses des étudiants en auditoire, envoyées via leur smartphone et permet l'affichage en temps réel de celles-ci sur le Power Point du professeur.
 Cette solution lui permet - comme pour un conférencier - de se rendre compte, par des questionnaires et autres animations, du degré de compréhension de son audience tout en donnant cours.

Début 2015, c'est avec Jonathan Alzetta (CTO) et le professeur à Solvay Entrepreneurs, Olivier Verdin - qui n'en est pas à sa première  startup-up (Qualifio, Apptweak,, 87seconds) que Woocalp a été lancé sur le marché. 

Deux catégories de clients ont déjà été séduites par la plateforme collaborative : “Plusieurs universités et hautes écoles dont l’ULB, l’UCL, l’EPHEC, Arts & Métiers Paris tech ou encore l’Université Paris Dauphine ont généralisé l’utilisation de Wooclap auprès de leur corps enseignant” nous explique Sébastien Lebbe avant d’ajouter “Wooclap suscite également l’intérêt de grandes entreprises telles que Total, Deloitte, Microsoft ou encore CBC qui utilisent la plateforme pour leurs conférences et leurs formations.”

Encore peu lucrative mais néanmoins rentable (8.000€ de bénéfices), Wooclap comme tous les modèle SaaS ("Software as a Service") génère des revenus via un système d'abonnements payants (compris entre 349 et 999 € par mois). 


Qui ont été les Business Angels ?

Parmi ces investisseurs, on compte Philippe Van Ophem, co-fondateur de nombreuses start-up à succès (myShopi racheté par Belgique Diffusion, Euremis racheté par Proximus) qui a déclaré :
 “J’ai directement été séduit par la qualité de l’équipe et par la plateforme qu’ils ont développée. J’ai moi-même des enfants aux études et je pense que Wooclap peut apporter énormément pédagogiquement”.

Ont participté à l'augmentation du capital également d'autre membres du réseau Be Angels, tels que Yves Colinet (entrepreneur et dirigeant de Micropole), Thomas Donck (business angel) et Xavier Huerre (business angel). Et enfin aussi le fonds W.IN.G. by Digital Wallonia présidé par Pierre Rion.

 

 

Tags : Education - Invest - Saas - Smartphone

Posted on Sep. 13, 2017