News

Halles Saint-Géry 2.0 NOVA.XX

Les Halles Saint Gery lancent le premier concours international dédié à l’art, l’innovation et les nouvelles technologies en mode ♀  à l’ère de la quatrième révolution industrielle. 

Old Boys Club

De la ségrégation professionnelle :
- en Europe : 18 % des femmes exercent des professions mixtes, tandis que 69 % font des métiers à prédominance féminine. Elles ne sont que 13 % à exercer des professions à prédominance masculine
- Dans les pays de l’OCDE, les services représentent 80% de l’emploi féminin contre 60% pour les hommes. (ces secteurs présentent des niveaux de salaires inférieurs à ceux proposés dans les secteurs à dominante masculine)
- Selon les dernières estimations de l’OIT (2016), les femmes à l’échelle mondiale gagneraient en moyenne 77% du salaire masculin.
- Une étude de l’OIT portant sur un échantillon de 38 pays a établi que les salaires moyens des femmes sont inférieurs de 4% (en Suède) à 36%(aux États-Unis) à ceux des hommes (OIT, 2014). Les femmes de l’Union européenne perçoivent en moyenne un salaire horaire inférieur d’environ 16% à celui des hommes.


Les femmes et l’Entreprise
- Au sein de l’Union Européenne, seuls 21% des membres des conseils d’administration d’entreprises cotées en bourse sont des femmes, en augmentation de 9,3 points depuis 2010 (UE, 2015)
- Seules 3,6% des plus grosses entreprises cotées en bourse dans l’Union européenne ont une femme PDG, un chiffre stable au cours des 3,5 dernières années (UE, 2015)

Au niveau mondial :
- un tiers seulement des indépendants sont des femmes
- moins de 20 % des PME ont à leur tête une femme
- 60 % des entreprises gérées par des femmes n’ont pas de travailleurs


Les femmes la Science et l’Innovation

Selon un sondage Opinion Way, commandés La Fondation Loréal.
- Ils révèlent que 90% des Européens estiment que les femmes sont douées pour tout… sauf pour les sciences

En Europe :
- Les femmes ne représentent que 30% des chercheurs
- Les femmes demeurent sous représentées dans les métiers d’avenir que sont les STEM (sciences, technology, engineering & mathematics)


Au niveau mondial :
- En 2013, 23% des effectifs des entreprises du numérique étaient des femmes selon un rapport Syntec, OCDE, IESF
- 20 % des start-ups ont été créées par des femmes 
Enjeu 


La transformation digitale est d'une magnitude exceptionnelle. La quatrième révolution industrielle, celle du numérique qui inclut des secteurs comme l’internet, l’intelligence artificielle, le big data, l’impression 3D, les biotechnologies, la robotique … métamorphose notre économie et ce tant dans les pays dits développés qu’émergents .

La transformation digitale affecte tous les métiers et impose de reconsidérer tout autant l’offre de formation que d’également profiler les métiers et statuts de demain.

La création numérique dans ses multiples composantes : « la réalité augmentée », « l’art audiovisuel », « l’art génératif », « l’art interactif », le « Net-art », « la photographie numérique » ... donne à saisir d’une manière inédite les potentialités de nombre de nouvelles technologies. L'art numérique s'appuie et interfère sur l'état de la technique d’une période donnée, il est dépendant du matériel (hardware) et des logiciels (software). L’heure est au décloisonnement des champs, les collaborations entre les filières de l’art, de l’enseignement supérieur et de la recherche sont de plus en plus courantes. Les façons de créer, de produire, valoriser l’art, tout comme le statut de spectateur et d’appropriation des productions artistiques sont profondément modifiés par cette transition vers une société numérique. La création numérique est en plein essor et si elle est le fait de nombre de créateurs, elle l’est – et ce - de plus en plus également le fait de créatrices. Les créations numériques poussent les limites de la créativité tout autant qu’elles favorisent les échanges stimulant l’innovation. Ces œuvres permettent d’envisager en outre des usages et services originaux pouvant être inspirant pour des sociétés développant de nouvelles technologies.
Défiant les stéréotypes liés aux questions du genre, les créatices s’imposent dans un secteur liés aux domaines de la logique, de la rationnalité et de l’excellence. Elles font exploser les sacros saintes portes des Old Boys Club .
C’est un fait mesuré et quantifié : dans les filières des TIC et STEM, la place des femmes demeure marginale. L’enjeu est pourtant essentiel, car ces secteurs représentent les métiers de demain. Il convient dès à présent de contribuer à susciter un investissement des femmes – futures entrepreneures - dans ces filières. Il convient de procéder à une Montée en Mythologie des Innovatrices et la valorisation de story-telling et ce dans la perspective de générer un désir d’identification et d’appropriation des femmes.

NOVA XX XX novaxx.2017@gmail.com

Posted on Aug. 10, 2017